Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

UNE FORME D'EMPATHIE ABSOLUE

10/12/2013 | UNE FORME D'EMPATHIE ABSOLUE

Nelson Mandela nous lègue la certitude que sans cette forme d'empathie absolue - cet effort d'imagination pour se mettre à la place des autres, les marginaux, les pauvres, ceux qui n'ont toujours pas voix au chapitre, qui possèdent le moins - il ne pourra y avoir aucun changement personnel, social ou politique, et à coup sûr, aucune justice. Cette partie de l'héritage de Nelson Mandela continuera d'inciter et d'aider les générations futures à ouvrir leur horizon moral, à développer leur sens des responsabilités envers la société.

Où que soit maintenant Nelson Mandela, il s'agit d'un lieu qui se situe au-delà de la gloire et des prix, de la solennité des cérémonies honorifiques, des couloirs de la politique internationale. Loin des nombreuses salves de vingt et un coups de canon, et des avions de chasse s'élevant vers le ciel lors de son entrée en fonctions comme premier président élu de l'Afrique du Sud démocratique.

Pour l'heure, je préfère imaginer que son esprit a trouvé le repos. Que sa mémoire s'arrête quelques instants sur une image de lui, un enfant parmi d'autres. En hiver, au milieu des collines dominant le village de Qunu, par delà le fleuve Kei, à l'intérieur des terres bordées de bleu par l'océan Indien. Avec ses copains, il surveille le bétail et joue dans la douce chaleur du soleil d'hiver. Tout autour d'eux, des aloès illuminent le veld, comme autant de torches enflammées se détachant sur les étendues d'herbe décolorées.

Mark Berh

Dessin de Titouan Lamazou

 

Merci Xavier.

22:07 Publié dans A Fabrice... | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Cathy, Xavier, merci
Très beau texte
Je t'embrasse

Écrit par : noelle | 11/12/2013

Merci pour cette réflexion très humaine et pour le tableau plein de vie de Titouan Lamazou
Bises à toi à Noelle et à Xavier

Écrit par : rony | 15/12/2013

Bises à vous 3 également.

Écrit par : cathy | 15/12/2013

Les commentaires sont fermés.